Accueil   |   Aziz Senni   |   Actualités   |   Vidéos   |   Contactez-moi
 
 

actualités...
             Retrouvez ici toute l'actualité écrite d'Aziz Senni

Un corps d’État, quel qu'il soit, à lui seul, n'est coupable de rien ! Aziz Senni

Un corps d’État, quel qu'il soit, à lui seul, n'est coupable de rien !

Le président du groupe UMP à l'Assemblée Nationale, Monsieur Christian Jacob (qui, comme le Maire de Mantes la Jolie, soutient Jean François Copé dans sa candidature à la tête de l'UMP) affirme concernant la reconnaissance du massacre de manifestants algériens le 17 Octobre 1961 : "il est intolérable de mettre en cause la police républicaine".
Avec une telle logique, le Préfet Papon serait donc un préfet exemplaire à ne pas stigmatiser pour sa collaboration active sous l'occupation allemande car Monsieur Jacob risquerait de nous expliquer qu' "il serait intolérable de mettre en cause les préfets républicains".

Un corps d’État, quel qu'il soit, à lui seul, n'est jamais coupable de rien !

Ce sont les hommes et femmes qui le composent qui lui font honneur ou le poussent dans les bras de la honte.

En l'espèce, ce n'est pas toute la Police qui est à condamner et à stigmatiser.
Seuls ceux qui ont décidé de cette odieuse action, ceux qui ont transmis les ordres et ceux qui les ont exécuté sont à dénoncer.

Avons nous besoin de faire un parallèle avec la seconde guerre mondiale ? Avons nous besoin de rappeler qu'il y a eu ceux qui ont dit "non !" ?
Monsieur Jacob, si vous aviez été Préfet à la place de Monsieur Papon auriez vous dit "non" ?
Monsieur Jacob, si vous aviez été policier le 17 Octobre 1961 auriez vous dit "non" à votre hiérarchie ?

Je vous laisse y réfléchir paisiblement ...


Bookmark and Share
[ ... Voir toutes les actualités ... ]
 
à lire...



...Commandez-le livre


à suivre...

 
 
  © Aziz SENNI * 2010 - 2017 * Reproductions interdites * Photos Steven Wassenaar.