Accueil   |   Aziz Senni   |   Actualités   |   Vidéos   |   Contactez-moi
 
 

actualités...
             Retrouvez ici toute l'actualité écrite d'Aziz Senni

Quand le riche maigrit, le pauvre meurt ! (Proverbe Africain) Aziz Senni

Quand le riche maigrit, le pauvre meurt ! (Proverbe Africain)

Chère Banlieue, depuis mon lieu de vacances je t'écris pour te dire que je pense toujours à toi. Je lis que nos dirigeants te malmène et, qu'à nouveau, les promesses qui t'avaient été faites ne seront pas tenues. Encore une fois, de manière injuste, c'est à toi qu'on demandera de faire relativement le plus d'efforts, de faire des économies alors que tes enfants sont, plus qu'ailleurs, au chômage, que tes familles plus monoparentales qu'ailleurs, que l'éducation nationale y est moins soutenue qu'ailleurs, ect.
Le Président normal a été élu grâce à tes 3 millions de voix qui s'étaient exprimées contre Nicolas Sarkozy : comme François Bayrou, chère Banlieue il semble que tu ne bénéficieras d'aucune clémence du PS. Pourtant le Président normal l'avait dit lors d'un de ses déplacements à Trappes "il n'y aura aucune mesure spécifique pour les banlieues".
Saches néanmoins que tes nombreux amis, dont je reste, seront toujours là pour modestement essayer de "limiter la casse" car en cette période de crise et pour reprendre le proverbe africain "quand le riche maigrit, le pauvre meurt" ... Plus que jamais tes enfants, apolitique, de gauche, du centre ou de droite, acteurs associatifs ou syndicaux, entrepreneurs, salariés du privé ou du public, doivent se mobiliser pour que le Val Fourré, Les 4000, les quartiers Nord de Marseilles, Vaux en Velin, le Neuhof, Le Mirail, Lille Sud ou Cenon ne soient pas victimes d'une crise dont ils ne sont "ni responsable, ni coupable".

www.lemonde.fr/politique/article/2012/07/17/la-cour-des-comptes-dresse-un-bilan-severe-de-dix


Bookmark and Share
[ ... Voir toutes les actualités ... ]
 
à lire...



...Commandez-le livre


à suivre...

 
 
  © Aziz SENNI * 2010 - 2017 * Reproductions interdites * Photos Steven Wassenaar.