Accueil   |   Aziz Senni   |   Actualités   |   Vidéos   |   Contactez-moi
 
 

actualités...
             Retrouvez ici toute l'actualité écrite d'Aziz Senni

Dieu ne change pas un peuple tant qu'il ne se change pas lui-même Aziz Senni

Dieu ne change pas un peuple tant qu'il ne se change pas lui-même

La victoire du FN est à mes yeux, d'abord, l'enfant de l'incompétence des élus, de droite comme de gauche, choisis démocratiquement par des citoyens parfois peu regardant ou à la mémoire courte.

Pour cette campagne régionale et à mon niveau personnel, j'ai décidé que ce serait la dernière fois de ma vie de citoyen que je me mobiliserais et mobiliserais mon entourage "pour faire barrage au FN".

J'ai toujours été pro actif dans tout ce que j'ai fais dans ma vie et, devoir "faire barrage" ne me semble plus, ni constructif, ni efficace, ni suffisant.

"Faire barrage" c'est la sonnerie de l'échec de nos gouvernants, l'expression de leur incapacité à anticiper les événements, l'ultime argument pour cacher leur incompétence, leur passivité, leur inaction.

Gouverner n'est ce pas prévoir ? Et bien qu'ils prévoient !
Chers élus : si vous ne voulez plus de FN, bougez vous le c... !

Ainsi, je ne conçois plus de défendre pour seul projet un "faire barrage contre le FN", conséquence de la faiblesse des autres projets de société portés par la droite comme la gauche, conséquence aussi de leur inefficacité d'action concrète pour nos vies quotidiennes.

Oui, comme d'autres, j'en ai réellement assez de jouer les pompiers républicains depuis 20 ans, pour des élus qui ne font pas leur job : les chiffres sont têtus à en juger par la courbe du chômage, la baisse du pouvoir d'achat, la crise financière et la crise identitaire qu'ils n'ont pas su/voulu anticiper...

Oui, j'en ai assez que l'incompétence et l'inaction de ces politiques, de droite comme de gauche, élus sur des promesses qui ne se transforment que rarement en réalité et nourrissent la colère légitime des français.

Oui, j'en ai assez d'entendre depuis 20 ans les mêmes arguments au lendemain des élections, le même blabla sans suites concrètes : "les électeurs nous ont adressé un message", "il faut entendre les électeurs", "ils faut agir pour le quotidien des français" nous promettons", "nous nous engageons", etc

Oui, j'en ai ras le bol de lire et d'entendre ici ou là, parfois dans la bouche de prétendus hauts responsables politiques, de droite comme de gauche, que tout cela est la faute des abstentionnistes.
Incapables de faire preuve d'humilité et d'assumer leurs propres échecs, ils culpabilisent un peuple déjà mal en point.
Leur premier échec : avoir écœuré les français, non pas de la politique, mais de l'engagement politique et citoyen.
Ils sont probablement, sans l'avouer, de ceux qui pensent que si une femme ne regarde pas un homme qui lui fait la cour, c'est forcément de la faute de la demoiselle !

Si nos "élutes" (mélanges de élites et élus) nous donnaient d'avantage envie tant dans les mots que dans l'efficacité de leurs actes, la mobilisation citoyenne serait bien plus importante.

A titre personnel, je comprends parfaitement celles et ceux qui disent "à quoi ça sert de voter, rien ne changera pour moi". Ont ils tord ? Nos vies ont elles réellement changé ? Je l'entends dans mes entreprises, je l'entends dans mes déplacements, je l'entends dans mon quotidien ...

Pour autant, je continuerai à voter bien entendu mais, sans me mettre la pression ! C'est aux "élutes" d'avoir cette pression et sûrement pas à l'électeur !

Je reste un Humaniste engagé, un démocrate convaincu, un patriote déterminé, un citoyen attentif, un entrepreneur inquiet, un papa préoccupé.

La coupe est pleine.
Si nos "élutes" politiques veulent réellement faire barrage au FN, s'ils veulent sincèrement que cela change et bien qu'ils commencent par se changer eux-mêmes et agissent réellement en conséquence :
- faites baisser le chômage,
- faites croître le pouvoir d'achat,
- décidez des mesures pour apaiser la crise identitaire qui croit,
- donnez des perspectives d'avenir et de rêve plus attrayante que l'exode économique aux USA ou en Chine pour certains ou la lutte revancharde et haineuse chez Daesh pour d'autres.

En 2017, ne comptez plus sur moi pour faire barrage.

Si Marine Le Pen gagne cette présidentielle, ce ne sera pas l'échec du peuple français mais l'échec fautif de ses "élutes" !


Bookmark and Share
[ ... Voir toutes les actualités ... ]
 
à lire...



...Commandez-le livre


à suivre...

 
 
  © Aziz SENNI * 2010 - 2017 * Reproductions interdites * Photos Steven Wassenaar.